HyperLink
Skip Navigation Links
Livres
Règles et OutilsExpand Règles et Outils
TechnologieExpand Technologie
MagieExpand Magie
Mondes
Créatures
Historique - Solamyr
Ce qui suit est un bref historique du monde de Solamyr. Vous y trouverez les événements importants depuis la création du monde et les noms des personnages qui ont été les plus influents. Cet historique n'élabore pas des faits vérédictes mais représente des croyances locales. La création des dieux par exemple n'a jamais vraiment eu lieu, les dieux eux-mêmes n'étant en fait que des sentinelles.

Création des Dieux et de Solamyr...
Au commencement, il n'y avait que deux entités. Ces entités ont toujours existées. Elles étaient opposées l'une à l'autre tout en ayant besoin l'une de l'autre. L'une incarnait la vie, elle se nommait Ulohan et l'autre incarnait la mort et se nommait Morcus. Ces deux êtres étaient constamment en guerre et cherchaient toujours à se nuire mutuellement. Un moment, après une longue bataille, Morcus eut la possibilité d'éliminer Ulohan, mais sachant qu'il avait besoin de lui pour exister, il ne le fit pas. Ce geste donna espoir à Ulohan que peut-être son opposé pourrait changer et devenir meilleur. 

De cet espoir naquit Fantasia, la déesse des rêves. Elle encouragea Ulohan à cesser de guerroyer avec Morcus. Comme l'équilibre entre le bien et le mal était rompu, une autre divinité surgit du néant. C'était Malloc, le dieu de la tromperie. Ce dernier convainquit Morcus de laisser croire à Ulohan qu'il était devenu bon et il pourrait prendre avantage de cette situation en temps voulu. Cependant, Ulohan découvrit le subterfuge et entra dans une grande colère. Il tenta donc d'exterminer Morcus qui était dans un moment de faiblesse. 

C'est là que naquit Virto, dieu de la vertu. Il empêcha Ulohan de tuer Morcus déloyalement. Il lui enseigna le sens de l'honneur,  de la vertu et du courage. Morcus s'aperçut rapidement que Virto était un guerrier puissant et un adversaire de taille. Il créa donc Harek, le dieu de la torture. L'équilibre était maintenant rétabli entre le bien et le mal. 

Les six dieux se réunirent alors pour mettre au point un champ de bataille où ils pourraient s'affronter sans se détruire les uns les autres. Ils créèrent Solamyr. La planète évolua rapidement. Elle se couvrit de montagnes, de plantes et d'animaux de toutes sortes. Puis, Ybolia naquit, la déesse de la nature incarnée dans la planète Solamyr. Vinrent alors deux autres divinités, Miroaria et Niramas, les déesses jumelles de la magie. Elles fixèrent les règles de la bataille: pour gagner, les dieux du mal doivent éliminer tous les habitants bons de Solamyr; pour que les dieux du bien gagnent, il ne doit plus y avoir d'habitants mauvais sur Solamyr. La bataille continuera jusqu'à que l'une de ces conditions soit remplie.

Avant de commencer la bataille, il fallait d'abord peupler la planète d'habitants intelligents. Les dieux s'unirent et tentèrent de créer toutes sortes de créatures. Ils peuplèrent la planète de monstres inimaginables. Cependant, ils jetèrent leur dévolue sur cinq races de mortels: les Humains, les Elfs, les Arium, les Aquarus et les Tercals. C'est en se basant sur ces cinq races que la Bataille Divine prendrait fin. 

Les déesses de la magie créèrent alors une autre divinité qui serait responsable du temps pour fournir des points de repère aux mortels et aux dieux sur le déroulement de la Bataille Divine. Ce dieu se nomme Tempos. 

Début des temps...
La première année de Solamyr commence avec la création de son calendrier. Tempos sépara le temps en année. Chaque année compte 10 mois nommés en l'honneur des 10 dieux. Chaque mois est divisé en quatre semaines de 10 jours  chacune aussi nommés selon les dieux. À chaque nuit, la lune prend la couleur du dieu du jour. Tempos grava son calendrier dans des feuilles de platines et le conserva précieusement en attendant de pouvoir le remettre à un mortel digne.

10000 ans avant les Conquérants...
Les humains et les Tercals, qui ont déjà vécu plusieurs générations, commencent à construire de petites villes. Tempos confie son calendrier à Hérald, un humain particulièrement sage. Il lui demande de faire connaître tous les dieux aux mortels. Hérald consacrera le reste de sa vie à cette vocation. Il mourra à l'âge de 73 ans en ayant converti plus de 8000 mortels de toutes races à l'un ou l'autre des 10 dieux. À sa mort, un temple en l'honneur de Tempos fut érigé à Umardovia, la ville natale de Hérald et on y plaça le calendrier de Tempos pour que tous les prêtres de ce Dieu puissent venir se recueillir près de cet artefact divin. 

8000 ans avant les Conquérants...
Des villes se bâtissent un peu partout sur la planète. On voit l'apparition de cités d'Elf et d'Arium. Les Elfs forment une seule et unique dynastie dirigée par le plus vieux d'entre eux. Des routes s'établissent entre différentes villes. Des aventuriers parcourent le monde et font des découvertes étonnantes. Deux nouvelles races voient le jour: les Demi-Elfs, issus de parents Humain et Elf, et les Malandrins, issus de parents Humain et Orc. Le monde se développe rapidement. 

7000 ans avant les Conquérants...
La magie fait son apparition dans le monde. Le premier mage est une Arium du nom de Adravia. Ses mentors étaient les déesses Niramas et Miroaria elles-mêmes. Adravia excella dans l'art de la magie et eût plusieurs disciples. Cependant, sa soif de pouvoir et la promesse que lui fit Niramas la poussèrent vers le côté noir de la magie. En effet, Niramas lui promit que si elle lui consacrait exclusivement ses dons magiques, la Déesse l'aiderait à fonder le plus grand ordre de magie de tout Solamyr. Elle fonda donc une école de magie noire dans la ville de Grundel. Elle forma ses apprentis en leur apprenant des sorts d'attaques tous plus puissants les uns que les autres. Chaque mage qui réussissait sa formation devait parcourir le monde afin d'éliminer tout mage n'ayant pas été formé à l'école de Grundel. Pendant 200 ans Adravia forma des Mages Niramos, jusqu'à ce que son plan fut parfaitement au point...

6800 ans avant les Conquérants...
Adravia met son plan à exécution. Elle regroupa tous les Mages Niramos qu'elle avait formés dans son école à Grundel. À l'aide de Niramas, elle les charma tous et leur dicta ses ordres... Les mages quittèrent Grundel en groupe de cinq; chaque groupe se rendait dans une ville spécifique où il devait éliminer tous les prêtres qui vénéraient une autre divinité que Niramas. Les prêtres, qui connaissaient mal les pouvoirs de la magie,  étaient des proies plutôt faciles. Cependant, petit à petit, une défense s'organisa... La guerre d'élimination des prêtres dura jusqu'à la mort de Adravia, soit près de 300 ans. Alors privés de leur enchanteresse, les mages perdirent toute motivation à exterminer les prêtres, et la guerre finie aussi subitement qu'elle avait commencée.  Par contre, la domination des Mages Niramos resta. Beaucoup de villes étaient tombées sous leurs pouvoirs. Ils dirigeaient pratiquement tout sur Solamyr....

6000 ans avant les Conquérants...
Une grande guerre se prépare. De grandes divergences d'opinions entre plusieurs mages influents commencent à dégénérer en querelle. Plusieurs groupes de magiciens se forment ce qui divise encore davantage les mages entre eux. La Grande Guerre de la Magie est déclenchée. Pour gagner cette guerre, pas besoin de guerriers ni d'armées. Tout se joue dans les livres, les artefacts, les parchemins... Les mages anéantissent des villages entiers avec leurs sorts...

5000 ans avant les Conquérants...
La Grande Guerre de la Magie est sur le point de se terminer. Les sorts lancés sont devenus trop puissants... Ils ont maintenant des effets planétaires. Tous les mages se réunissent dans un endroit secret pour trouver une solution à leurs discordes. La discussion tourne rapidement au tragique. La mage Galirana, dans un ultime effort de destruction, lance un sort dont elle ignore la puissance réelle. Tous les mages sont anéantis. La planète, qui ne compte alors qu'un seul continent, se divise en six... c'est la création du monde tel qu'on le connaît. À partir de ce moment, la magie doit être réapprise dans le monde entier. Les Elfs mettent fin à leur grande Dynastie et en forment plusieurs petites, chacune ayant ses propres règles.

L'an 0...
Dans le petit village de Trissi, sur l'île de Viren, une femme donne naissance à quatre enfants dans la même nuit: trois garçons et une fille. Ces quatre enfants sont appelés à une grande destinée, ils deviendront les Conquérants du Mal.... Ils se nomment Durek, Somar, Astidus et Alora.

L'an 19...
Les conquérants du Mal ont déjà pris le contrôle du continent de Viren. Ils ont fondé quatre villes-capitales qui leur serviront de plate-forme pour conquérir le monde.

L'an 25...
Les conquérants du Mal commencent à envahir Talarin. Les Mages noirs qui contrôlaient la majeure partie du territoire offrirent une grande résistance aux envahisseurs. La guerre fut longue et pénible. Elle prit fin 18 ans plus tard, quand la ville de Ocog, dernier bastion de la résistance, tomba sous l'emprise des Conquérants.

L'an 50...
Après avoir bien établi leur pouvoir sur Viren et Talarin, les Conquérants du mal se préparèrent à envahir Glekin. Cependant, Naresh, le grand Mage maître de ce continent, fit un pacte avec les conquérants. Il leur laisserait le continent sans résister. En échange, il fonderait et dirigerait l'unique école de magie noire de l'empire des conquérants du Mal, et ce, dans la ville de Grundel. C'est la renaissance des Mages Niramos.

L'an 55...
Les Conquérants du Mal fondent les Cités Maléfiques. Ces cités sont les villes qui sont dirigées directement par les Conquérants du Mal. Chaque cité aura une mission particulière à accomplir au sein de la guilde des Cités Maléfiques. Durek fonde les Guerriers Harekos. Ce sont eux qui feront régner l'ordre dans chaque cité maléfique. Les Guerriers Harekos sont formés à Nydin, dans la Forteresse Harekos.

L'an 57...
Avec l'aide du Dieu Malloc, Somar assassine Durek, Alora et Astidus. Il se retrouve seul à la tête des Cités Maléfiques. Il établit les règles des Cités Maléfiques et fait bâtir une flotte marine pour se lancer à la conquête de Thesa.

L'an 65...
Somar est tué lors de l'assaut de la ville de Riraweth. C'est Chakur, le commandant des Guerriers Harekos qui prend la tête des Cités Maléfiques. Thesa est maintenant conquise.

L'an 70...
La menace des Cités Maléfiques est évidente pour tout Solamyr. Une résistance, menée par des prêtres bons, commence à se former lentement dans quelques villes de Gwayren et Jagga.

L'an 210...
Après plus de 100 ans de guerre, Gwayren tombe sous le joug des Cités Maléfiques. C'est Daria, une Mage Niramos, alors à la tête des Cités Maléfiques, qui met fin à cette conquête à l'aide d'une armée composée d'Arium, d'Aquarus et de Tercal.

L'an 430...
Jagga Nord vient de tomber grâce à la trahison de Jagga Sud. La Dynastie Adon s'est alliée aux Cités Maléfiques pour étendre son pouvoir. Rakir, un prêtre de Morcus, est à la tête des Cités Maléfiques. Sa priorité est d'établir un réseau de communication fiable entre toutes les Cités Maléfiques. Des routes sont construites sur tous les continents. C'est le début de l'extermination des prêtres bons. Des guerriers Harekos parcourent tout le monde pour rappeler aux villes qui ne sont pas membres des Cités Maléfiques que c'est eux qui gouvernent et pour tuer les prêtres qui adorent un dieu du bien.

Les années 430 à 550...
Voyant l'élimination des prêtres bons sur tout Solamyr, un homme décida de réunir les derniers rebelles pour pouvoir mieux résister aux forces du mal. Cet homme c'est Élidas. Il réussit, en quelques années, à rassembler les rebelles sur la seule île de Solamyr n'ayant pas été conquît. Cette île fut nommée l'Île d'Élidas. Avec l'aide de prêtres, de magiciens et de druides, des villes fortifiées furent rapidement construites sur les rives de l'île à des endroits stratégiques pour pouvoir accueillir les réfugiés du monde entier et pour bien défendre l'île. Chaque personne était mise à contribution au meilleur de ses aptitudes.

L'an 575...
Les Cités Maléfiques forment une énorme flotte marine pour envahir l'Île d'Élidas. La bataille est sanglante. Les rebelles se battent avec désespoir. Avec l'aide de quelques magiciens puissants et d'une ville flottante, ils réussissent à repousser la flotte maléfique. Malheureusement, Élidas est tué lors d'une bataille. Les rebelles fondent une ville au centre de l'île en l'honneur d'Élidas. C'est une ville cachée. Ils décident de former l'Alliance Fantôme. Cette alliance sera composée de villes cachées qui abriteront les rebelles. Elles serviront de base pour pouvoir renverser les Cités Maléfiques.

L'an 750, aujourd'hui
Les Cités Maléfiques contrôlent toujours le monde entier, à l'exception de l'Île d'Élidas. Ils ont tenté plusieurs fois de conquérir cette île, mais sans succès. Botram est à la tête de cette organisation vouée au mal. Comme la conquête du monde est pratiquement terminée, Botram concentre surtout son énergie sur l'élimination des prêtres bons et sur l'accumulation de richesse. Il est cependant préoccupé par les rumeurs d'une Alliance Fantôme. Les rebelles ont fondé des villes fantômes sur tous les continents excepté Viren. Ils font quelques raids pour attaquer des petits campements Harekos, mais ils ne sont pas assez puissants pour faire de grandes attaques. Ils surveillent principalement le déplacement des guerriers Harekos et les diverses Cités Maléfiques.