Byrkah 
"And if the mountain should crumble, or disappear into the sea, not a tear, no not I." U2

Située dans la nébuleuse opaque, Byrkah était autrefois une planète rocheuse stérile, jusqu'à ce qu'une énorme explosion volcanique vienne tout changer. Une fois la cendre déposée, de l'eau à commencer à s'accumuler dans l'énorme cratère formé par l'éruption. L'eau s'est mise à ruisseler à l'extérieur du volcan pour créer des rivières qui s'écoulent jusqu'à l'océan entourant le continent central. La végétation à alors commencé à apparaître. Comme le climat est chaud et humide autour du volcan et devient de plus en plus froid et sec à mesure qu'on s'en éloigne, la flore s'y est adaptée. La forêt entourant le cratère est une jungle tropicale qui se transforme peu à peu en forêt tempérée puis en forêt de conifères à mesure qu'on s'éloigne du centre volcanique. Viennent ensuite la toundra et la plaine glacée qui tombe dans l'océan. Il est à noter que l'eau douce du lac centrale est toujours chaude puis qu'il est situé sur un ancien volcan.

Lorsque les membres du Comité nébuleux ont découvert cette planète, ils ont vite perçu son potentiel, avec ses grandes forêts et son climat stable entretenu par la chaleur du volcan géant. Ils ont décidé de peupler la planète avec des espèces génétiquement adaptées à chacun des types d'environnement. Ainsi, des vuks vivent dans les montagnes entourant le volcan centrale. La jungle est habitée par des zijas. Les forêts tempérées et de conifères sont peuplées de sumas et des ariums blancs se sont établis dans la toundra. Chacune de ces populations vit de manière généralement paisible et interagit peu les unes avec les autres principalement à cause de leur milieu de vie différent. Ils ont bâti de petites villes dans des endroits propices, mais certains ont adopté un mode de vie nomade et se déplacent constamment. Les elohims ont appris à chacune de ses races à vivre en harmonie avec son environnement en évitant la surexploitation. On retrouve une foule de créatures adaptées aux différents climats de Byrkah dans les forêts, montagnes et plaines de la planète. Par contre, aucun dragon, ange ou démon n'y vit.

Au centre du volcan, au milieu de lac, les elohims ont bâti une ville qui leur sert de base et de port spatial. C'est une ville aux allures de forteresse médiévale, construite en pierre, mais où l'on retrouve les équipements technologiques les plus évolués. C'est uniquement dans cet endroit que les vaisseaux spatiaux ont l'autorisation d'atterrir pour venir chercher la nourriture et matière première vitale à la survie de leurs compatriotes vivants dans les stations spatiales ectoplasmiques. Des équipes de cueillette partent régulièrement du port spatial en utilisant des zeppelins et se rendent dans les villes et villages de Byrkah pour recueillir les dons des populations locales. Les ariums, sumas, vuks et zijas considèrent les elohims comme des dieux auxquels ils doivent faire des offrandes en échange de leur protection et enseignements. Les elohims qui ramassent les offrandes donnent souvent de sages conseils à leurs fidèles des autres races et leur donne même parfois des armes de haute qualité. Tout autour du lac central, les elohims ont construit des tours d'observation. Ils s'en servent pour surveiller les populations locales et les empêcher de s'approcher trop près de leur ville.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Technologie

La technologie disponible sur Byrkah ne dépasse pas le stade médiéval, sauf dans la ville centrale où l'on peut retrouver les équipements, armes et armures les plus évoluée de la galaxie, principalement sous forme ectoplasmique bien entendu.

Système économique
Le système économique de Byrkah est peu élaboré et basé simplement sur le troc et l'utilisation de pièces d'or. Du côté ésotérique, on peut payer un magicien pour qu'il lance un sort pour nous. Le prix de ce sort est établi comme suit : 1 pièce d'or par points d'énergie dépenser par le magicien, multiplier par le niveau de spécialisation du sort. Évidemment, la ville centrale des elohims échappe à ce système économique et suit le système communiste équitable de la nébuleuse opaque.

Soins médicaux
Les soins médicaux sont plutôt rudimentaires sur Byrkah. Cela se limite surtout à la discipline soin et à l'utilisation de pouvoirs de survie et de potions. Par contre, dans le port spatial des elohims la génétique, la chirurgie et la pharmacologie sont de mise.

Monde interstellaire
Sauf pour les elohims, aucun habitant de Byrkah ne soupçonne l'existence du monde interstellaire et ce secret est jalousement gardé par ces derniers. La sentinelle de Byrkah est aussi celle de la nébuleuse opaque.

Armes disponibles
Les armes disponibles sur la planète sont les arcs et arbalètes, les armes contondantes, d'estoc et d'hast, les armes tranchantes et les armes insolites de type médiéval.

Armures disponibles
Les armures de cuir, d'écailles, de mailles, d'os, les plates et gorgonnes de même que les boucliers sont disponibles sur Byrkah.

Véhicules disponibles
À l'exception des elohims, les civilisations de Byrkah n'utilisent aucun véhicule. Ils se déplacent à pied ou avec des montures animales. Même les charrettes ne sont pas utilisées. Quand aux elohims, ils utilisent des zeppelins et des wakos pour aller recueillir les offrandes faites par les ariums, sumas, vuks et zijas. On peut aussi trouver des vaisseaux spatiaux ectoplasmiques dans la ville centrale.